Les Forces d'Intervention Françaises

------------------------------------
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Réorganisation du GSIGN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
O'neil
commandant (fondateur)
commandant (fondateur)


Masculin Nombre de messages : 1438
Age : 23
Localisation : Lille (59)
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Réorganisation du GSIGN   Mar 3 Juil - 13:05

Bonjour,

J'ai appris que le Groupement de sécurité et d'intervention de la gendarmerie nationale (GSIGN) va s'unifier avec le GIGN. C'est à dire qu'avant il y avait 2 groupes , le GIGN et le GSIGN et qu'ils vont tous les deux se regrouper sous le GIGN. Le GSIGN est un petit groupe ce pourquoi nous n'en avons pas parlé.

Article officiel de la gendarmerie Nationale :

Citation :
Créé en 1983, le Groupement de sécurité et d'intervention de la gendarmerie nationale (GSIGN) va évoluer dans son organisation au 1er septembre 2007. Place au Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN).

La restructuration du GSIGN s'avère nécessaire afin de relever au mieux les défis posés par les menaces nouvelles. Les capacités actuelles seront regroupées au sein d'une structure unique, directement subordonnée au directeur général de la gendarmerie nationale et portant le nom de GIGN (groupe d'intervention de la gendarmerie nationale).

Les compétences de cette unité reposent sur trois métiers distincts et complémentaires - l'intervention, la protection et l'observation/recherche. Elle pourra en outre disposer d'une force "d'appui-opérationnel".

Les militaires du GIGN (380 aujourd'hui, 420 en 2010) serviront tous, en début de parcours professionnel, dans le domaine « intervention » avant d'évoluer, le cas échéant, vers une autre spécialité. En situation extrême et pour des opérations de vive force, un volume significatif de personnes hautement qualifiées pourra être ainsi engagé.

Le GIGN disposera d'une force d'appui, mutualisant les moyens techniques et d'un état-major assurant principalement le contrôle des conditions d'engagement. Projetable et pouvant s'insérer dans un dispositif interarmées ou interministériel, cet état-major sera en mesure d'apporter une contribution efficace en matière de gestion de crise.

Cette réforme s'inscrit dans une logique d'efficacité et de performance en répondant aux enjeux de la sécurité nationale. Elle permettra de renforcer ses capacités de conception et ses capacités opérationnelles :

- en "intervention" où le GIGN sera la seule force, en France et au-delà, capable, sur les situations extrêmes, d'engager dans le dispositif d'intervention une force cohérente de 200 hommes (effectifs instantanés), hautement spécialisés ;

- en "protection", il sera possible d'accentuer le rôle, déjà dévolu à la gendarmerie, de protection des intérêts français à l'étranger ;

- en "observation/recherche" et "intervention" où une complémentarité s'établira nécessairement et permettra de traiter efficacement des dossiers sensibles relevant aussi bien de l'anti-terrorisme que de la lutte contre le grand banditisme.

C'est le colonel Denis FAVIER qui prendra la tête de cette unité. Cet officier a commandé le GIGN de 1992-1997 et est intervenu, avec ses hommes, sur le détournement de l'Airbus de Marignane en décembre 1994.

source: Ministère de la défense

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Réorganisation du GSIGN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le repas du soir = organisation !!!
» Organisation devoirs
» Allaitement et organisation sommeil
» OPEP: Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole
» Les moyens et l'organisation du Génie Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Forces d'Intervention Françaises :: Forces de l'ordre :: GIGN / GIPN-
Sauter vers: