Les Forces d'Intervention Françaises

------------------------------------
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 GIPN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fabio
Caporal Chef
Caporal Chef


Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: GIPN   Sam 3 Fév - 11:23

La prise d’otages et l’assassinat des athlètes israéliens, le mardi 5 septembre 1972, à Munich, lors des Jeux olympiques, a provoqué chez la plupart des gouvernements de la planète, la décision de se doter d’une police capable de réagir à ce genre de situation.



En France, l’idée de créer des unités d’intervention, spécialement formées pour répondre aux prises d’otages et aux situations à risques, allait très vite faire son chemin, et deux mois plus tard, le Groupe d’intervention de la Police Nationale était porté sur les fonts baptismaux par Raymond Marcellin, le ministre de l’intérieur de l’époque.

Cette unité, qui dépendait alors de la Direction Départementale des Polices Urbaines, allait être dispatchée sur dix-huit départements. La trop grande dispersion de ces groupes ne garantissant pas une efficacité maximale, leur nombre a, par la suite, était ramené à onze sur le territoire national, puis réduit à neuf en 1984.

Répartis géographiquement à Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nice, Rennes, Strasbourg, les deux autres situés outre-mer, un à Saint-Denis de La Réunion, l’autre à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. Tous sont désormais placés sous l’autorité de la Direction Centrale de la Sécurité Publique. Discipline Valeur Dévouement est la devise de cette unité. Sauver des vies humaines reste sa mission principale.


Recrutement des Hommes du GIPN



L’intervention et la protection sont l’essence même du GIPN. Le recrutement s’opère en fonction de ces deux missions distantes et pourtant étroitement liées. Bien que les deux cas puissent être rangés parmi les situations à risques, ils ne présentent pas les mêmes exigences et requièrent des qualités humaines différentes. Les hommes du Groupe sont donc recherchés et formés en fonction de ces deux types de mission.

Entrer au GIPN n’est pas chose simple, les hommes sont soigneusement sélectionnés parmi les centaines de candidatures présentés chaque année, par les agents de la police nationale. Il faut avoir au moins cinq ans d’ancienneté dans la police, et être âge de vingt-cinq à trente-cinq ans, pour être admissible.



Chaque année, une cinquantaine de candidats seulement, est réunie à Nîmes ou Saint-Malo, dans les deux centres habilités à cette sélection, dans l’hexagone. Les hommes y subissent des entretiens de psychologie poussés, ainsi que des tests de cran et de claustrophobie. Ils doivent réussir des performances imposées, en athlétisme et natation. Ils sont également soumis à des séances de sports de combat.

Une première sélection arrive à la fin du programme, qui se déroule sur une semaine, les candidats retenus, subissent alors de nouveaux tests beaucoup plus poussés, durant les quatre jours suivants. Ce n’est qu’au terme de ce stage qu’une vingtaine d’entre eux reçoivent leur habilitation pour intégrer le Groupe d’Intervention de la Police Nationale.


Une formation active et diversifiée



Chaque homme doit consacrer près de quarante pour cent de son temps à des activités physiques, le reste étant réparti en séances d’initiations et de traitements de missions spécifiques aux activités du Groupe. Le programme général se décompose ainsi : Entraînement physique, sports de combat, tir de haute précision, conduite rapide, technique de corde, plongée sous-marine, saut à l’élastique, séance tactique, stage de sensibilisation à une gestion de crise et aux états pathologiques.



Ce programme s’accélère, s’intensifie, il se veut le plus près possible de la réalité afin de familiariser les policiers du GIPN, avec un large éventail de situations réelles.





Lundi : contrôle du matériel, footing et musculation durant deux heures. L’après-midi est consacrée à la mise en situation sur des thèmes et exercices de progression en milieu urbain, seul et en groupe.

Mardi : séances de tir de rapidité et de précision le matin. Pour les heures suivantes, les fonctionnaires pratiquent la boxe, le judo ou la self-défense.



Mercredi : la matinée voit les policiers s’adonner au footing et à la musculation. La seconde partie de la journée est exclusivement réservée aux techniques de corde. Si souvent utilisée lors d’interventions, cette spécialité présente différentes faces. Technique de descente de corde, en rappel, en hélitreuillage, exercices d’héliportage et de bien d’autres situations.

Jeudi : c’est le tir aux armes longues qui occupe la matinée. Les sports de combat, boxe, judo et self-défense prennent la relève.

Vendredi : la journée sera entièrement consacrée à l’entretien du matériel et des armes.

Pour le week-end, repos pour une partie du groupe, astreinte pour l’autre. Quelques hommes du groupe, sont affectés à la protection de personnalités.


Les missions des GIPN



Missions prioritaires :
Prises d’otages
Retranchements de malfaiteurs ou forcenés
Mutineries de détenus
Interpellations d’individus armés (terrorisme, grand banditisme)

Assistances :
Assistances aux services de la Sécurité Publique
Assistances aux services spécialisés ( Office central de Répression du Banditisme ; Service Régionaux de Police - Judiciaire ; Direction de la Surveillance du Territoire )

Protections de personnalités :
Personnalités politiques faisant l’objet de menaces
Protection des itinéraires et des lieux clos lors des déplacements du Président de la République, des membres du gouvernement (points hauts) ou de personnalités étrangères
Protection des magistrats exposés lors de leurs déplacements en province ou à l’étranger

Autres missions :
Sécurisation de procès à hauts risques
Extractions, escortes et présentations de détenus particulièrement dangereux
Formation des unités qui ont la même vocation à l’étranger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O'neil
commandant (fondateur)
commandant (fondateur)


Masculin Nombre de messages : 1438
Age : 23
Localisation : Lille (59)
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: GIPN   Jeu 14 Juin - 21:02

Effectif:

7 unités en métropole:

Lille 16 hommes
Strasbourg 16 hommes
Lyon 24 hommes
Nice 16 hommes
Marseille 24 hommes
Bordeaux 16 hommes
Rennes 16 hommes

2 unités en outre mer:

Nouvelle Calédonie 16 hommes
La Réunion 16 hommes

Il n'y a donc que 160 membres du GIPN. Ce petit nombre s'explique car cette unité est l'élite et comme on le sait l'élite c'est le meilleur donc sélection très sévère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre
Adjudant
Adjudant


Masculin Nombre de messages : 438
Age : 25
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: GIPN   Ven 15 Juin - 16:58

peut on me dire la différence entre le GIGN et le GIPN ? (missions etc ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noé
Adjudant
Adjudant


Masculin Nombre de messages : 326
Age : 20
Localisation : 06
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: GIPN   Ven 15 Juin - 17:15

Ben , un groupe et de la Gendarmerie , Et l'autre de la Police Nationale ok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre
Adjudant
Adjudant


Masculin Nombre de messages : 438
Age : 25
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: GIPN   Ven 15 Juin - 17:38

merci sa je savais!! tu ne répond pas a ma question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O'neil
commandant (fondateur)
commandant (fondateur)


Masculin Nombre de messages : 1438
Age : 23
Localisation : Lille (59)
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: GIPN   Ven 15 Juin - 19:48

Il y a 3 groupes d'intervention d'élite des forces de l'ordre:

- Le Raid
- Le GIGN (Groupe d'intervention de la Gendarmerie Nationale )
- Le GIPN (Groupe d'intervention de la Police Nationale )

La répartition:

Quand il y a une intervention qui requiert un de ces groupes ( prise d'otages , terroriste , arrestation sérieuse ... ). C'est tout d'abord le GIGN ou le GIPN qui doivent intervenir car se sont les groupes les mieux entraînés ( 24h/24 , 365 jours par an). Pour choisir entre ces 2 groupes ils regardent la zone où se situe l'intervention:
- zone rurale = GIGN
- zone urbaine = GIPN

Mais si les groupes en question ne peuvent pas intervenir à temps ou sont indisponible on appelle le Raid. Cette situation arrive tout de même assez fréquement quand ce sont des interventions non prévues et qui sont loin des bases du GIGN et GIPN. Il se peut aussi que si l'intervention n'est pas si importante que ça mais qu'il faut quand même un groupe mieux entraîné que la Police Nationale ou La Gendarmerie , qu'on appelle le Raid.

Voilà , j'espère que mon explication ira

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain
Sapeur
Sapeur


Masculin Nombre de messages : 17
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: GIPN   Mer 19 Aoû - 14:43

De toute façon, si tu ne sais pas quelle est la différence, tu cherches sur Internet ! C'est aussi simple que ça ! roll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeremh54
Sapeur
Sapeur


Masculin Nombre de messages : 13
Age : 23
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: GIPN   Lun 23 Nov - 12:50

J'ai apprit que le RAID ainsi que le GIPN fesait équipe donnant lieu Au FIPN ( force d'intervention de la police natioanle) quelqu'un pourrait-il m'éclairer sur ce point ( est-ce que le Gipn est toujours comme avant ou est-ce que c'est une seul équipe formé d'hommes du GIPN et du RAID . merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O'neil
commandant (fondateur)
commandant (fondateur)


Masculin Nombre de messages : 1438
Age : 23
Localisation : Lille (59)
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: GIPN   Mar 24 Nov - 19:22

La FIPN ne fait que coordonner les forces de polices existantes.

fipn.fr a écrit:

La F.I.P.N. est une entité de coordination des forces d'intervention de la police nationale.
Elle regroupe le R.A.I.D., le G.I.P.N. et la P.P.-B.A.C. (ou B.R.I.).

Créée en juillet dernier mais pensée depuis 2007, la Force d'Intervention de la Police Nationale sera officialisée le 1er décembre 2009.

Il y a d'ailleurs des photos et des vidéos intéressantes sur le site de la FIPN
http://www.fipn.fr/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeremh54
Sapeur
Sapeur


Masculin Nombre de messages : 13
Age : 23
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: GIPN   Mar 24 Nov - 22:17

Merci pour tout c'est renseignement car d'un coté cela me rassure comme j'ai l'ambition de rejoindre un jour l'un des corps du GIPN ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GIPN   Aujourd'hui à 10:40

Revenir en haut Aller en bas
 
GIPN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le GIPN intervient dans un appartement de Chenôve
» Forces de sécurités Française RAID,BRI-PP-BRI,GIPN,GIGN
» Le GIPN démantèle un traffic d'armes de guerre
» Le grand banditisme jugé sous l’œil du GIPN à Avignon (quatre auteurs présumés du braquage de la bijouterie Celaur,commis en 2007 à Beaucaire dans le Gard)
» DIJON : UN FORCENE DELOGE PAR LE GIPN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Forces d'Intervention Françaises :: Forces de l'ordre :: GIGN / GIPN-
Sauter vers: